carie


carie

carie [ kari ] n. f.
• 1537; lat. caries « pourriture »
1Méd. Destruction progressive des tissus osseux. ostéite. Carie sèche, sans suppuration. — Cour. Carie (dentaire) : lésion qui détruit l'émail et l'ivoire de la dent et évolue vers l'intérieur, en formant une cavité qui entraîne sa destruction progressive. Soigner une carie.
2Bot. La carie du blé, infection produite par un champignon au moment de la germination.

Carie maladie de la dent détruisant les structures de l'émail et de la dentine. (L'évolution de la carie va de l'extérieur [émail] vers l'intérieur [pulpe dentaire] et aboutit à la formation d'une cavité virtuelle. La prévention de la carie peut être assurée par l'usage du fluor.)

carie
n. f.
d1./d MED Carie osseuse: inflammation et destruction du tissu osseux.
|| Carie dentaire: altération de l'émail et de l'ivoire de la dent, évoluant vers l'intérieur par formation de cavités qui aboutissent à la destruction de celle-ci.
d2./d BOT Carie du bois: altération et décomposition des tissus ligneux.
|| Carie des céréales: maladie cryptogamique qui détruit les grains.
Encycl. Méd. - La carie dentaire est favorisée notam. par les maladies générales, les carences en substances minérales, l'abus d'aliments sucrés et la mauvaise hygiène dentaire. On la prévient en se brossant verticalement les dents après chaque repas pour éliminer les débris d'aliments restés entre les dents et en ne consommant pas de sucre entre les repas; du fluor doit être administré aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 15 ans.

⇒CARIE, subst. fém.
A.— MÉD. Lésion des tissus osseux aboutissant à leur ramollissement et à leur destruction progressive. Carie osseuse, vertébrale :
1. ... ce pauvre petit homme de Louiset (...) avait eu un eczéma sur la nuque, et maintenant des dépôts se formaient dans ses oreilles, ce qui faisait craindre une carie des os du crâne.
ZOLA, Nana, 1880, p. 1359.
P. métaph. :
2. Il [Baudelaire] avait (...) raconté les symptômes des âmes requises par la douleur, privilégiées par le spleen; montré la carie grandissante des impressions, alors que les enthousiasmes, les croyances de la jeunesse sont taris, ...
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 189.
Spéc. Carie dentaire, p. ell. carie. Affection des dents se manifestant par la formation d'une cavité évoluant de la périphérie vers l'intérieur par amollissement et destruction du tissu dentaire. Carie de la dentine, de l'émail, de la pulpe :
3. M. Larminat ouvrit la bouche et toussota d'un air important. L'odeur de son haleine, qui sentait la carie dentaire et le clou de girofle, parvint, par-dessus la table, jusqu'aux narines de Laurent.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Le Combat contre les ombres, 1939, p. 87.
B.— P. anal., BOT.
1. Carie du blé, des céréales. Infection du grain le transformant en un sac grisâtre ou verdâtre rempli d'une poussière brune à odeur fétide (d'apr. GATIN 1965). Cet ergot, cette carie du seigle, cette affreuse pourriture sèche qui empoisonne/Qui ose empoisonner le pain même (PÉGUY, Le Porche du mystère de la 2e vertu, 1911, p. 283).
2. Carie des arbres. Altération progressive de la substance ligneuse ayant pour effet de la ramollir et de la putréfier (d'apr. LITTRÉ et JOSSIER 1881).
Carie sèche du bois (vx). Réduction en poussière des bois de construction.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill.
P. anal., MINÉR. Carie sèche de la roche, des pierres. Décomposition de la roche sous l'action d'agents érosifs. Une lèpre de coquillages conoïdes couvrait la roche (...). Carie sèche du granit (HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 257).
Prononc. et Orth. :[]. PASSY 1914 admet [a] ant. ou [] post. Ds Ac. 1718-1932. Homon. cari. Étymol. et Hist. 1537 méd. (J. CANAPPE, Quatrième livre de Thérapeutique de Galien cité par Chauvelot ds Fr. mod., t. 18, 1950, p. 270); 1611 p. ext. nom donné à certaines maladies des arbres ou des plantes (COTGR.). Empr. au lat. class. caries « pourriture » employé en méd. à propos des os (Celse ds TLL s.v., 456, 54). Fréq. abs. littér. :24.
DÉR. Carier, verbe trans. [L'obj. désigne un os, une dent; p. ext. des végétaux ou des minéraux] Attaquer et détruire progressivement par la carie. L'usage de cet élixir lui a carié toutes les dents (Ac. 1878-1932). Emploi pronom. Être attaqué par la carie. Dans les temps humides, les blés se carient promptement (Ac. 1835-1932). Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adjectivé carié. Atteint de carie. Os carié; pierre, roche cariée. Le bon sens indique assez que le pauvre animal [le pic], qui vit de vers et d'insectes, cherche les arbres malades, cariés, qui résistent moins (MICHELET, L'Oiseau, 1856, p. 181). []. Ds Ac. 1694-1932. Homon. carrier (ouvrier des carrières). 1re attest. av. 1544 carrié (Marot ds GDF. Suppl. d'apr. DG), av. 1590 se carier « être attaqué par la carie » (PARÉ, X, 4 GDF. Compl.); de carie, dés. -er. Fréq. abs. littér. Carier : 5. Carié : 26.

carie [kaʀi] n. f.
ÉTYM. 1537; du lat. caries « pourriture ».
1 Méd. Destruction progressive des tissus osseux. Ostéite.Carie sèche : variété de carie osseuse, caractérisée par l'absence de suppuration.Par comparaison :
1 Une femme vertueuse est la couronne de son mari,
Mais la femme sans honneur est comme la carie dans ses os.
Bible (Crampon), Proverbes, XII, 4.
Cour. Lésion qui détruit l'émail et l'ivoire de la dent et évolue en formant vers l'intérieur de celle-ci une cavité qui entraîne sa destruction progressive. Cavitation.On dit aussi carie dentaire. || Carie de l'émail : premier stade de la carie, généralement indolore. || Carie de la dentine, au second stade. || Carie de la pulpe ou du troisième degré. Pulpite. || Carie pénétrante, qui touche la pulpe. || Carie non pénétrante, qui n'atteint pas la cavité pulpaire. || Carie sèche (lat. caries sicca), dont l'évolution a été arrêtée par la formation de dentine secondaire.
tableau Principales maladies et affections.
2 (1611). Bot. || Carie des arbres : altération du tissu ligneux, suivie de ramollissement. Chancre. || Carie de la vigne. Anthracnose.Carie du blé, des céréales : infection produite au moment de la germination, par un champignon (Ustilaginées) qui détruit l'ovaire de la plante. || Traitement de la carie du blé par chaulage.
3 Minér. Décomposition de la roche sous l'action d'agents érosifs. || Carie sèche de la roche.
4 Fig. et littér. Pourriture.
2 Il est pour eux (les objets qui dépérissent) des caries, des ruptures, des tumeurs, des folies.
Francis Jammes, Des choses, p. 180.
DÉR. et COMP. Carier, carieux, cariogène, cariogenèse.
HOM. Cari, cary.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • carie — carie …   Dictionnaire des rimes

  • carié — carié …   Dictionnaire des rimes

  • carie — CÁRIE, carii, s.f. 1. Leziune de natură microbiană sau chimică a dinţilor, a oaselor şi care, prin evoluţie, formează o cavitate. 2. Defect superficial al pieselor turnate, sub forma unor canale cu margini neregulate. – Din fr. carie, lat. caries …   Dicționar Român

  • carié — carié, ée (ka ri é, ée) part. passé. 1°   Atteint de carie. Os carié. Dent cariée. Arbre carié. Grains cariés.    Fig. Coeur carié, coeur corrompu. 2°   Terme de minéralogie. Se dit d une roche percée de cavités irrégulières …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • carie — CARIE. s. f. Pouriture qui attaque les os. Il y a sujet de craindre que la carie n attaque l os. Il se dit aussi Des blés …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cárie — s. f. 1. Ulceração que ataca as partes duras do corpo (ossos, dentes, etc.) e as destrói lentamente. 2.  [Figurado] Causa de destruição progressiva. 3.  [Botânica] Doença que corrói os vegetais.   ‣ Etimologia: latim caries, ei, podridão, cárie,… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • carie — CARIE, voyez Anatolie …   Thresor de la langue françoyse

  • carié — Carié, [cari]ée. part. pass …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Carie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Carie », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Une carie dentaire est une lésion affectant une… …   Wikipédia en Français

  • carie — cà·rie s.f.inv. 1a. TS med. processo erosivo o distruttivo di un tessuto duro, osseo o dentario o anche cartilagineo | lesione provocata da tale processo 1b. CO carie dentaria: il dentista mi ha curato una carie 2. TS bot. alterazione o… …   Dizionario italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.